Les élèves rejoindront bientôt les bancs de l’école. Les parents s’empressent de compléter leurs fournitures scolaires afin d’être fin prêts pour la rentrée. Si vous en faites partie, vous ferez peut-être partie des  bénéficiaires de l’ARS, auquel cas elle vous sera versée automatiquement (sauf pour la première fois, où il faut en faire la demande). L’Allocation de Rentrée Scolaire est une subvention de l’État aux quelques 3 millions de ménages à revenus restreints. Cette somme d’argent va aider les parents à pourvoir leurs enfants du matériel nécessaire pour leurs études. Quel est le montant de l’allocation de rentrée scolaire, et sous quelles conditions ? Le point.

Montant d’attribution de l’Allocation de Rentrée Scolaire

Le montant attribué aux parents de l’enfant scolarisé ou de l’étudiant varie selon l’âge de ce dernier. À noter que l’Allocation de Rentrée Scolaire (ou ARS) a connu une revalorisation de 1 % en 2018. Pour la rentrée des classes de l’année, voici ses valeurs nettes :

  • Pour un enfant scolarisé âgé de 6 à 10 ans, l’ARS est de 367,73 €
  • Pour un adolescent scolarisé âgé de 11 à 14 ans, l’ARS est de 388,02 €
  • Pour un jeune étudiant âgé de 15 à 18 ans, l’ARS est de 401,46 €.

Les limites d’âge sont le 31 décembre 2012 et le 16 septembre 2000 incluses.

Les critères d’octroi de l’Allocation de Rentrée Scolaire

Les jeunes apprentis âgés de 18 ans au 16 septembre ou moins peuvent aussi bénéficier de l’Allocation de Rentrée Scolaire, mais comme ils sont rémunérés, leur rémunération nette ne doit pas dépasser un certain pourcentage du SMIC évalué mensuellement à un peu plus de 900 €. Cela nous amène au critère principal qui est le revenu.

Comme l’ARS s’adresse surtout aux ménages nécessiteux, les revenus constituent le critère principal d’octroi de cette prime. Il existe des seuils plafonds de revenus pour chaque rentrée scolaire. Pour l’année 2018-2019, en voici les détails :

  • Un ménage doté d’un enfant et dont le total des revenus est inférieur ou égal à 24 453 € peut bénéficier de l’ARS.
  • Un ménage doté de deux enfants et dont le total des revenus est inférieur ou égal à 30 096 € peut bénéficier de l’ARS.
  • Un ménage doté de trois enfants et dont le total des revenus est inférieur ou égal à 35 739 € peut bénéficier de l’ARS.

En fait, le seuil plafond des ressources financières se calcule en fonction du nombre d’enfants en rajoutant 5 643 € par enfant, en se basant sur les chiffres mentionnés ci-dessus.

La Caisse d’allocations familiales ou CAF, qui s’occupe du versement de l’ARS, prend en compte les revenus nets catégoriels. Autrement dit, les salaires plus les revenus immobiliers ou autres, les charges telles que la pension alimentaire et abattement exclus. Les cas spéciaux comme la maladie ou le chômage ainsi que les déductions fiscales diverses sont également pris en compte par la CAF.

Il y a quand même des ménages qui ont droit à une allocation différentielle à montant dégressif. Les revenus de ces ménages dépassent légèrement les seuils plafond des ressources financières cités plus haut. Le seuil plafond des revenus annuels pour l’allocation différentielle est la somme du seuil plafond pour la situation du ménage et du montant de l’ARS qui correspondrait au ménage.

Toutes les informations officielles sur l’ARS sur le site du service public.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here